Catégories


Ma vie est passionnante, alors pour éviter de vexer qui que ce soit ou de faire des jaloux, je n'en parlerai pas.
Mes passions sont les meilleures. Donc là encore, je n'en parlerai pas. Enfin, pas trop.
Du coup, il y a quoi sur ce blog ? Bah de tout en fait. Ce qui va me faire vibrer un peu au quotidien.
Bon courage, ça risque d'être gratiné.

Galerie Instagram

vendredi 21 juin 2013

Cinema Paradiso, un voyage dans le temps au Grand Palais

Depuis le 11 juin jusqu'au 22 juin, se tient au Grand Palais un Drive-In géant organisé par le groupe de cinéma MK2.

Vous savez pas ce que c'est un Drive-in ?
C'est simple. Regarder les films américains qui se passent dans les années 50. À l'époque, on allait au cinéma en voiture. Ouais. Sauf qu'on y restait dans la voiture.
C'est ça un drive-in : une séance de ciné en plein air et tu regardes le film dans ta caisse.

Difficile de rentrer dans le Grand Palais avec sa voiture me direz-vous.
En effet, c'est pour ça que Fiat intervient.
Une fois dans la "salle de cinéma", c'est une rangée énorme de petites voitures mulicolores qui s'étend devant nous. Bon, il y a des sièges aussi, parce qu'on peut pas tous être dans un Fiat, c'est dommage, mais dans la vie, il y a des choses qui se méritent !
Euh... il faut faire quoi alors ?
Il faut aller voir du côté de Moët & Chandon. Pas tellement de rapport à première vue, mais en fait si. On vous propose une expérience haut de gamme : dégustation de champagne + ciné en Fiat.
C'est trop la classe ça ?
Pour 78euros le pass.

Au Cinéma Paradiso, il n'y a pas que le cinéma.
C'est un vrai voyage dans le temps et dans le monde qu'on vous propose : arcades de jeux vidéos à l'ancienne, un bar/restaurant américain Coca-Cola rétro-style (d'ailleurs, si vous achetez une boisson sur le stand, on vous donne un jeton pour faire personnaliser une mini canette de Coca avec un prénom ou tout autre mot qui vous chante), un photocall Barbie (et Ken). Moi j'ai fais ma photo avec Ken. Je ne vous la montrerai pas. Ken et moi, ça restera dans l'intimité !)
Et en parlant de Barbie, tiens, il y a aussi une expo "Barbie Loves Laurence Jenkell". On connaît Laurence Jenkell pour ses sculptures géantes de bonbons. Mais là, les bonbons, ils sont remplis d'accessoires de Barbie (sacs, chaussures, robes...). Et le Barbiefoot, on en parle ?? Il est délire, et on l'aime beacoup ! J'attends le même avec Ken !


L'autre truc génial, c'est le bar à batterie.
Moi, comme beaucoup d'autres, je me suis pointé à une soirée avec un téléphone. Pas chargé bien sûr. Rien de plus chiant que de se retrouver sans téléphone quand on veut prendre des photos, faire des vidéos, aller sur Instagram ou même téléphoner (crazy idea !). Là, c'est la marque Xoopar qui marque des points.
Leur produit phare ? Une batterie de secours portable qui s'adapte à TOUS les téléphones ! Leur grosse bonne idée ? Le bar à batterie : en échange d'une pièce d'identité, on vous prête un Icebang (un chargeur nomade) et c'est parti pour la charge. On gagne 10% de charge en 10 minutes. Royal, non ?
Ça permet de profiter de son expo sans passer son temps à chercher une prise de courant et à se dire qu'on va peut-être louper l'appel qui peut changer notre vie.

Ça ressemble à ça :
Si ça vous tente, ça coûte 44 euros.


Et comme je ne peux pas non plus parler de tout ce qu'il y a à voir, voici une petite sélection de photos pour vous mettre dans l'ambiance :

jeudi 20 juin 2013

L'animalerie de Steve Pitocco chez What Size

Jeudi dernier, le 13 juin - à l'époque où le soleil brillait encore sur la France et qu'on pouvait se promener dans la rue sans risquer de se prendre la foudre sur la tronche ou de se noyer, emporté par des torrents de flotte sale, ou mourir des suites d'un poteau volant à cause des tornades parisiennes si connues qui font fermer les aéroports (je m'emporte un peu, là, non ?) - s'est tenu le vernissage de l'exposition de Steve Pitocco, très orientée sur le monde animal.

Vous pouvez retrouver cette exposition originale et colorée au concept store What Size, à Paris depuis le 10 juin, jusqu'au 10 juillet.





Mais, Steve Pitocco, c'est qui ?
Un artiste français qui baigne dans le monde de l'art depuis qu'il est tout petit.
Influencé par les cultures urbaines, particulièrement le graffiti et autres formes de street art. Reconnu dans le milieu, il a travaillé pour des marques comme Alfred Dunhill, Lacoste, Reebok/Adidas, G-shock ou encore New Era sur des publicités, des lignes de vêtements, de l'événementiel...etc.
Bref, c'est un garçon aux talents multiples qui gagne à être connu !

Le garçon à l'œuvre :



Si vous êtes de passage à Paris, allez faire un tour chez What Size, 21 rue Grenetta, Paris II.

mercredi 19 juin 2013

A bicyclette, version rétro

Vous faites quoi ce week-end ?

Si vous n'avez rien de prévu, je vous propose une petite rando à vélo du côté de Saumur (Maine-et-Loire, Pays de la Loire) : l'Anjou Vélo Vintage.

Le principe est simple : on se promène à vélo (les plus ancien, le mieux) en tenue rétro, type années 1900.

Différents parcours sont organisés pour qu'il y en ai pour tous les gouts.
- La Rétro 1903, qui célèbrera la 100ème édition du Tour de France. Le parcours ? Nantes > Paris, comme la célèbre étape du tout premier Tour de France.
- La Découverte (35km) :
Idéal pour profiter en douceur des paysages de l'Anjou et découvrir des lieux historiques comme les châteaux de Saumur, de Montsoreau ou de Parnay, déjeuner en bord de Loire avec une dégustation en prime dans les caves de Bouvet-Ladubay avant de rentrer.
- La Balade (46km) :
Vous touchez déjà un peu en vélo ? Si dépasser 30 bornes ne vous fait pas peur, alors allez-y sans crainte. Vous découvrirez le sud saumurois et son château de Brézé, le village de Le Coudray-Macouard et Marson avec son château du XIXème, pour finir comme vos camarades de la Découverte par une dégustation dans les caves de Bouvet-Ladubay.
- La Rando (87km) :
Faite pour les mordus de la pédale, elle vous comblera si vous n'avez pas peur d'enchainer les bornes à rythme soutenu. Vous y découvrirez Montreuil-Bellay, Le Puy-Notre-Dame, le château de Brézé, les côteaux de schiste dy Layon, Doué la Fontaine (la Cité des Roses), Marson et là encore, les caves de Bouvet-Ladubay avant de rentrer.


Vous l'aurez compris, l'Anjou Vélo Vintage, c'est du vélo, mais c'est aussi du plaisir pour les yeux et les papilles.

Et en parlant de plaisir pour les yeux, il y est aussi organisé un Concours d'élégance qui récompensera les tenues les plus originales parmi les catégories Glamour, Sportif et Authentique et Branché.
Et c'est un jury constitué de pros de la mode et du cyclisme qui feront le choix !



La marraine de cette troisième édition, c'est Louise Ekland, qui parrainera "Les Oubliés du Sport" soutenu le secours populaire français et Anjou Vélo Vintage, pour permettre à des enfants de vivre une arrivée de Tour de France.


Du style, de la culture, du caritatif et du sport... Bref, voilà ce que ça donne en images (édition 2012) :


Inscrivez-vous sur www.anjou-velo-vintage.com, c'est ce week-end !!

samedi 15 juin 2013

La musique pour sauver la planète

On a tous (ou presque) un casque audio pour écouter sa musique dans la rue, dans le métro, dans son lit...etc Je laisse les autres possibilités à votre discrétion.

Le problème, c'est qu'un casque audio, c'est du métal et du plastique. Pas franchement écolo quoi ! Et comme l'environnement fait de plus en plus partie de nos priorités, Urbanears lance une édition spéciale de son modèle phare Plattan qui fait attention à la planète : le Re:Plattan.
C'est casque n'est pas bio, ni biodégradable. Il n'est pas en bois ni autre fibre naturelle propre.
Non. Mais il est fabriqué à partir des pièces détachées d'autres modèles qui ne seraient jamais utilisées et qui seraient vouées à l'incinération et donc à polluer.
Le résultat donne un casque audio multicolore fun et fonctionnel, comme le Plattan qu'on connaît si bien. Sauf que quand on l'achète, on nous donne une petite étiquette avec des coordonnées GPS.
Ça vous intrigue un peu là ?
Cette étiquette s'appelle un Pax et les coordonnées correspondent à 5m2 de forêt tropicale du Costa Rica qui seront protégées, ainsi que toutes les espèces (faune et flore confondues) qui s'y trouvent, s'y développent et y vivent. Et ça en fait de la diversité : plantes, fourmis et autres insectes, singes, jaguar...etc. Tout dépend de votre petit lopin de terre en fait.

Ce qui est bien, c'est la démarche.
Ce qui est cool, c'est qu'on peut géolocaliser ses 5m2 de forêt et qu'en en plus on a l'air cool avec un super casque.

C'est pas pour faire mon rabat joie, mais demain, c'est la fête des pères. 
Ce serait un joli cadeau, non ??
Alors on se grouille et on l'offre à papa !

Prix : 80 euros
Points de vente : 04 78 06 78 78 ou Urbanears.com

vendredi 14 juin 2013

La Gym Suédoise, la (pas si) nouvelle façon de se remettre en formes

Bombasse.
C'est mon objectif.
Pour y arriver, je fais du sport : inscription dans une salle de sport, cours de danse, natation... et Gym Suédoise.

Euh... La Gym Suédoise ? C'est quoi ça ?
Pour la faire courte, c'est une discipline fitness (qui vient de Suède, vous l'aurez compris) qui allie cardio et musculation. Ça se pratique en cercle autour d'un prof qui fait les mouvements en même temps que les pratiquants.
C'est ultra dynamique, convivial et tuant ! Autant vous dire qu'après un cours d'une heure, on laisse une jolie flaque d'eau sur le sol !
Chaque séance comprend échauffement, étirement, musculation, cardio, course, stretching et finit par une relaxation.
Elle compte 25 000 adhérents, c'est pas mal non ?

En images, voilà ce que ça donne :
video


Il y a différents degrés d'intensité, bien sûr.
On n'est pas tous faits pareil et on n'a pas non plus la même résistance, alors on va là où on se sent le plus à l'aise (basic, standard, intensif, junior, modéré, famille...etc.). Et en plus on a le choix dans les créneaux horaire et les lieux puisqu'on compte environ une centaine de salle rien qu'en Île de France. Et ce n'est pas une discipline uniquement parisienne. Vous pourrez trouver des cours dans 40 villes en France !

Quand je vous parle de convivialité, je ne plaisante pas !
Faire un cours de Gym Suédoise, c'est prendre l'horrible risque de finir par discuter avec les autres participants (ouais, j'ai trop galéré avec ce mouvement, la coordination c'est pas mon fort...) voire même avec le prof !!
Bref, dans l'équipe, ils sont cool, et on aime ça !

La Gym Suédoise organise même des soirées clubbing !!
Un jeudi mois par mois, on peut s'inscrire pour aller faire une séance de gym dans une boîte de nuit, sur des rythmes endiablés et surtout, costumés !! Ambiance garantie !
Dans le même esprit, cette discipline a fête il y a deux semaine ses 20 bougies (je vous le disais, c'est pas si nouveau que ça, mais ça vaut vraiment le coup de venir découvrir). L'occasion d'organiser une fête monumentale qui mélangeait show hollywoodien et sport !



Comme il se passe toujours plein de choses à la Gym Suédoise, à partir de ce mois, l'asso vous propose maintenant des cours en plein air pour l'été.

Et comme c'est les 20, ne l'oublions, on a le droit à une offre spéciale :
Jusqu'au 16 juin, le forfait annuel vert acheté coûte seulement 300 euros au lieu de 375 euros. Ça peut faire un joli cadeau de fête des pères, non ??

Après si vous êtes radin et que vous voulez juste essayer, vous pouvez aussi faire vos cours à la carte et payer à l'unité.

Allez on en profite, on se remet en forme(s), l'été sera bientôt là !!

Toutes les infos sur www.gymesuedoise.com

mardi 11 juin 2013

Quand ça mouille !

En ce moment, le temps n'est pas à la fête.
Ou plutôt, il nous fait notre fête : un coup il fait chaud, genre super chaud à en attraper des coups des soleil une plus tard on perd 10°C, il pleut et comme on a pas prévu, on se les caille sévère.

Bref, il faut juste être un peu prévoyant et être bien équipé. Et je ne parle pas d'un parapluie. Non. Pour être beau même sous la pluie, je fais confiance à GORE-TEX®.

Faisons tout dabord une petite mise au point.
GORE-TEX®, c'est quoi ?
C'est une matière imperméable, respirante et coupe-vent.

Les avantages ?
Imperméable = je ne prends pas l'eau.
Respirante = je transpire, mais il y n'y a pas de condensation et la transpi est évacuée à travers le tissu
Coupe-vent = le vent ne passe pas à travers et préviens la sensation de froid que l'on ressent l'air nous touche.

Ce qui nous amène à la fin de la première idée reçue sur GORE-TEX®, ça ne tient pas chaud. Si chaud tu veux avoir, un pull tu dois prévoir.
Deuxième idée reçue : GORE-TEX®, c'est pour faire du sport. Bon, d'accord, oui, mais pas que.

La preuve m'a été faite la semaine dernière lors d'une présentation GORE-TEX® dans la mode qui présentait les produits les plus tendances à adopter par temps de pluie. Et je parle de marques comme Hugo Boss, Camper, Prada, Puma. Des marques qu'on connaît tous, mais qu'on n'imagine pas une seconde techniques. Et pourtant...

Voici une petite sélection des "must have" à adopter par temps de pluie quand on n'a pas envie de rester planqué à la maison.

 GORE-TEX® ACRONYM - 950 euros
 GORE-TEX® AIGLE - 250 euros
 GORE-TEX® AIGLE X KITSUNE - 320 euros
 GORE-TEX® HAGLOFS - 150 euros
 GORE-TEX® HUGO BOSS - 675 euros
GORE-TEX® PUMA - 80 euros




Avec tout ça, me voilà prêt à affronter la pluie.

Comme le dit la comptine, "quand ça mouille, y a pas deux façons de s'habiller, ce n'est pas la vôtre, c'est de s'habiller avec GORE-TEX®... !"
Je vous promets, c'est ça les vraies paroles !

dimanche 9 juin 2013

Pour manger frais, il y Philadelphia

Attention, dernier jour pour profiter du bar à tartines éphémère Philadelphia !!

Le quoi ?
Oui, depuis le 5 juin jusqu'à aujourd'hui dimanche, il y avait un bar à tartines de la marque Philadelphia, le fromage frais à tartiner.

Un principe simple : un petit restaurant moderne et design qui propose des formules repas Tartine salée + boisson + tartine sucrée ou Cheesecake.

Le résultat : un repas frais et léger préparé sous vos yeux par une équipe charmante et efficace qui manie le couteau Opinel (la marque partenaire de cette opération spéciale) à merveille !

En pratique, il y a quoi à manger ?

Pour le plat principal, il y a donc des tartines salées, dont les recettes sont signées par des chefs :
- nordique, au saumon (Romain Tischenko)
- végétarienne (Florence Pujol)
- l'italienne (Grégory Cuilleron)
- la tartine de saison (Alix Ladoche)
- la tartine de l'atlas (Bruno Viala)

En dessert : la tartine Pause sucrée (par Emilie Guelpa) préparée avec du Philadelphia Milka, des bananes et des fraises.
Et si la tartine sucrée, ça vous botte pas, le bar éphémère vous propose un délicieux cheesecake !

Voilà à quoi ça ressemble (attention, photos haute qualité prise par moi-même)










C'est où ?
14, rue Jean-Jacques Rousseau, Paris I.
De 10h00 à 18h00.

Si vous n'avez pas cette chance incroyable d'habiter Paris et sa région, vous pourrez retrouver le bar à tartines éphémère Philadelphia en tournée en province du 11 juin au 6 juillet avec des étapes à Lille, Dijon, Lyon, Grenoble, Marseille, Toulouse, Nantes, Rennes, ou Le Mans.

mercredi 5 juin 2013

Qui c'est qu'est revenu ?

C'est le soleil !

Allez, c'est parti, on ressort les shorts, les les t-shirts (ou les débardeurs pour ceux qui ont des bras à montrer), les sandales et va profiter du beau temps dehors, hein, on reste enfermé.
Comment ça vous travaillez ?
Bon, vous allez quand même sortir de chez pour allez au tag, non ? C'est toujours ça de pris et de bon pour le moral. On synthétise de la vitamine D, on essaie de bronzer un petit peu en exposant le plus possible son visage au soleil, comme si on savait que ça n'allait pas durer.


Mais attendez, j'ai pas oublié quelque choses dans ma tenue d'été ?
Ah oui, les lunettes de soleil.
Du coup, je sors mes Ray Ban. Classiques, mais efficaces pensez-vous ? Oui, sauf que celles-ci, elles sont pliables, du coup, on peut les ranger plus facilement et ne pas les abîmer.
Et elles existent en plein de coloris. Et ça, c'est trop classe, comme moi.

Je vous montre ?






Et si vous n'êtes pas convaincus par la couleur, elles existent en coloris plus classiques : noir, havane, écailles...etc. De quoi plaire à tout le monde !

Point de vue prix, elle coûtent entre 100 et 150 euros selon les coloris.

Pour les acheter, je vous conseille le site www.sunglassesshop.fr ou sinon, chez votre opticien local. Parisiens, je les ai repérés chez Optique Montorgueil, 67 rue des Petits Carreaux, dans le 2ème arrondissement.